Blog

émission jeu de rôleDes images de notre émission de jeu de rôle

Vous allez enfin pouvoir mettre un visage sur nos chers joueurs, de gauche à droite : Swann (Tamara Eutrope), Xeutrope (Alysandre Stewart), Aterraki (Lucien Lancier) et Griffooo (Mathieu Villard).

Découvrez plus de photo dans le header de cet article ou sur flikr. Pour les photographes, les photos ont été prises avec un Lumix GM1.

Quelques éléments à noter sur cette série de photos :

  • Découvrez l’apparence des personnages de nos PJ.
  • Le système de WoD utilise quasi exclusivement des dés 10, omniprésents sur la table.
  • Côté technique vous remarquerez que j’utilise garageband pour enregistrer mes podcasts et que chaque joueur est équipé d’un micro personnel. Ce dernier point permet d’avoir une bonne qualité sonore en limitant les bruits parasites, un luxe que nous pouvons nous permettre en tant qu’anciens podcasteurs ayant investies depuis plusieurs années dans du bon matériel.
  • Nous enregistrons majoritairement de jour, ce qui affecte malheureusement l’ambiance.
  • Découvrez quelques aides de jeu et notes de nos joueurs, dont les fameux gribouillages de Swann.

J’espère que ces quelques photos vous aurons permis de mieux visualiser nos conditions de jeu. N’hésitez pas à poster dans les commentaires si vous avez des questions à ce sujet, sur des aspects techniques du jeu de rôle ou de l’enregistrement de l’émission.

Soutenez nous et abonnez vous à notre émission de jeu de rôle

Pour nous soutenir n’oubliez pas de nous mettre un commentaire sur iTunes et partager cet article.

Vous retrouverez toutes les informations relatives aux différents modes de consultation de notre émission de jeu de rôle sur la page S’abonnez au podcast JDR.

 

 

Nom : Tamara Eutrope

Joueur : Swann

Age : 21 ans, née le 6 Janvier 1991 à Pyongyang.

Elle a vécu son enfance en Corée du Nord, naïvement, dans les rangs, comme tous ses petits camarades. Elle fut toujours très discrète, a toujours réussie à se fondre dans la masse grâce entre autre à son physique assez « banal ». De toute façon, la discrétion et se mêler à la foule était nécessaire et même recommandé au vu de la politique de son pays.

A ses 14 ans, ses parents se sont fait enlever par la police pour une raison qui lui est toujours inconnue. Elle vécue un réel traumatisme. Un traumatisme toujours présent aujourd’hui, source de cauchemars fréquents.

Elle fut confiée à une autre famille, famille à laquelle elle n’a jamais réussi à parler suite à ces événements. Même si son éducation est très limitée, Tamara n’est pas pour autant naïve et ce choc lui a permis d’ouvrir les yeux à propos de la politique de son pays.

Elle a été l’une des rares à avoir réussi à s’échapper et passer la frontière suite à un gros entraînement quotidien. Elle se forgea seule secrètement privilégiant son agilité, sa discrétion et sa réactivité.

Elle a ainsi traversé la Chine, la Mongolie et bien d’autres pays jusqu’à arriver en France.

Pendant tout son périple Tamara n’a adressé la parole à personne. Elle n’a ainsi jamais cherché de réel travail et a uniquement vécu au jour le jour grâce à ses talents de discretion : pickpocket, vols, magouilles, etc…. Tout son périple, ses combines, sa lutte pour survivre lui ont forgé petit à petit son identité.

C’est tout naturellement qu’en arrivant en France elle continua son activité principale à une échelle de plus en plus importante. Elle s’y fit appeler « Tamara », pour garder son identité secrète, créant par la même occasion de faux papiers. Après plusieurs années, elle y a appris le Francais et arrive à communiquer avec les gens. Elle reste malgré tout très timide et bégaie fréquemment.

Elle volait des portefeuilles qu’elle rendait, puis elle a commencé à les garder pour petit à petit se tourner les cambriolages de particuliers, de sociétés diverses, de commerces, de Musées, etc…

On dit qu’elle est derrière les plus gros casses non résolus d’Europe. Beaucoup imaginent que c’est elle qui a entre autre réussi à dérobé  « Les Choristes » d’Edgar Degas à Marseille.

Tamara a toujours réussi à ne laisser aucune trace derrière elle, jamais les forces de l’ordre n’ont pu remonter à elle. La seule fois où elle a été repérée, non sans mal, était lors de sa tentative de vol de données extrêmement sensibles à W&B.

C’est ainsi que W&B ont découvert cette jeune femme et son profil très atypique.

Ils ont ainsi eu toutes les cartes pour réaliser un chantage. Soit elle coopérait, soit toutes les infos qu’ils avaient pu récolter sur elle (photo, profil, etc…) allaient être délivré à la police.

Tamara ignorant les informations que W&B détient à son sujet et connaissant  la réputation des enquêteurs de cette société, fut contrainte d’accepter ce contrat, lui permettant de parfaire son art dans un cadre beaucoup plus légal.

Tamara a récemment participé à une rixe en rentrant chez elle un soir tard, elle a mis tous les agresseurs au tapis assez rapidement mais s’est faite une entaille au ventre en tombant sur un poteau métallique. Elle s’est soignée elle même afin que surtout W&B n’en sache rien. Elle a besoin de l’argent de cette prochaine mission et doit surtout rester indispensable à l’agence, hors de question d’être recalée.

Écouter notre jeu de rôle en streaming sur Deezer

P1PDD est maintenant disponible sur la plateforme Deezer ouvrant les portes du jeu de rôle en streaming ! L’interface est plutôt classique avec des fonctions telles que le retour en arrière de x secondes. Il est possible de suivre une émission mais il me semble qu’il est impossible de mettre en accès offline une émission (à vérifier sur la version app payante).

Vous pouvez trouver P1PDD en cherchant « Pour une Poignée de Dés » depuis l’app Deezer ou sur le web en allant sur : http://www.deezer.com/show/57178

EDIT : malheureusement Deezer compresse comme des bourrins les podcasts hébergés. La qualité du son est vraiment très dégradée.

EDIT 2 : apparement les abonnés payant Deezer bénéficieraient d’une meilleure qualité… 

Deezer se lance dans le podcast

Suite à l’acquisition l’année dernière par Deezer d’une application spécialisée dans les podcast appelée Stitcher (disponible sur iOS et Android), Deezer se lance dans le podcast. Un catalogue de 20 000 émissions est annoncé (principalement des podcasts institutionnels).

jeu de rôle en streaming sur Deezer

Amis podcasteurs vous pouvez très simplement ajouter votre podcast par ici : http://www.stitcher.com/content-providers

A quand la même chose chez Spotify ?

Plus d’infos sur :

Le service de streaming français ajoute des podcast et des émissions à son catalogue musical.

Deezer incorpore dès maintenant les Podcasts

émission jeu de roleDécouvrez les aides de jeu de ce scénario

Étant donné que l’intégralité des rapports ne sont pas lues dans le podcast il me paraissait utile de vous les fournir sous forme de PDF.

Vous avez ainsi les mêmes informations que nos joueurs pour essayer de percer les mystères de Braumont-le-Cerf.

Vous trouverez le pdf en accès libre ICI.

Description du client – Weyland Wood

Weyland Wood est une société américaine d’exploitation forestière cliente de l’agence depuis la mystérieuse série de meurtres ayant frappée ses équipes en Amazonie à suite de la découverte, au milieu de leur exploitation, de ce qui ressemblait à une tombe Aztec.

Pour la petite histoire la série de meurtre fut en fait attribuée à une tribu locale, les Wakibou. Les responsables furent abattus lors d’affrontements en pleine jungle et, pour les besoins du chantier, la tombe fut dynamitée. Les Wakibou ont, jusqu’à aujourd’hui encore, toujours clamés leur innocence dans cette affaire.

L’affaire traitée dans ce jeu de rôle

Weyland Wood vient de lancer une exploitation forestière près de Braumont-le-Cerf, village de 5 000 habitants à 2h00 au sud de Paris. Depuis quelques temps le responsable d’exploitation, Raphael Raimaut, a signalé plusieurs incidents qui ont perturbé la production. Normalement Weyland Wood laisserait la police s’en occuper mais apparement Mr Raimaut aurait mentionné des éléments assez étranges à ses supérieurs. Se sont ces éléments que vous retrouverez dans la liste de rapport pdf mis à dispo ci dessus. 

À vos méninges chers agents !

Podcast liveplay JDR sur iTunes ! Ca y est le podcast liveplay JDR « P1PDD » est maintenant disponible sur iTunes ! Vous pouvez ainsi vous abonner en un click et télécharger en podcast chacune de nos parties de JDR.

P1PDD rejoint donc la petite famille du podcast liveplay JDR diffusé par la firme à la pomme. D’ici peu nous essayerons de diffuser sur d’autres plateformes comme Deezer, Spotify, Youtube etc. Si vous avez d’autres plateformes sur lesquelles vous souhaiteriez écouter ce podcast n’hésitez pas à nous les indiquer, nous ferons au mieux si cela n’est pas trop chronophage.

Pour s’abonner ça se passe par ici : Podcast liveplay JDR P1PDD.

 

Une bonne partie a déjà été dévoilée dans le teaser mais pour ceux que cela intéressent voici le Livre du PJ distribué aux joueurs pour cette première campagne de jeu de rôle enregistrée : Livre du PJ (27Mo). Comme vous le verrez il commence par un petit coup de pression aux joueurs dont je souhaitais m’assurer de la motivation 😉

Il a été rédigé et mis en page par moi même, très fortement re-pompé du background de l’agence Ward & Blackmoor décrit dans le Casus Belli dédié à Enigma dont voici les infos sur legrog.

Casius Belli qui à inspiré cette campagne de jeu de rôle enregistrée

Pour résumé il s’agit d’une agence de détective dont les agents sont parfois confrontés au surnaturel… de quoi pimenter cette première campagne de jeu de rôle enregistrée.

On le sait maintenant, cette campagne de jeu de rôle enregistrée sera découpée en à peu près 15 épisodes d’environs 1h30 chacun. Le montage est en cours !

Piouf

La première campagne de ce podcast de liveplay JDR a été entièrement enregistrée il y a un mois déjà mais le début de diffusion des épisodes n’est prévu que pour la rentrée. En effet je préfère prendre le temps de faire un bon montage (avec plusieurs épisodes d’avance pour être régulier), avoir un site propre etc.

Il y a eu cinq sessions enregistrées qui seront probablement chacune découpées en deux ou trois épisodes afin d’avoir une longueur d’épisode pas trop longue et un rythme de parution régulier. La deuxième campagne est en cours d’écriture, l’objectif serait qu’elle soit terminée en même temps que la fin de diffusion de la première afin de n’avoir pas trop d’interruption.

Mais pourquoi attendre la fin de la campagne pour diffuser les épisodes me demanderiez vous ? La raison est simple, cela permet d’éviter d’influencer les intrigues en cours en donnant accès aux joueurs à des informations qu’ils ne sont pas censés avoir.

En attendant n’hésitez pas à aller jeter un oeil à ce Ulule dédié à Vampire requiem.

En attendant le podcast de liveplay JDR achetez Requiem

A très vite pour le premier épisode !

Piouf