Le background de Tamara Eutrope

6 septembre 2015

Nom : Tamara Eutrope

Joueur : Swann

Age : 21 ans, née le 6 Janvier 1991 à Pyongyang.

Elle a vécu son enfance en Corée du Nord, naïvement, dans les rangs, comme tous ses petits camarades. Elle fut toujours très discrète, a toujours réussie à se fondre dans la masse grâce entre autre à son physique assez « banal ». De toute façon, la discrétion et se mêler à la foule était nécessaire et même recommandé au vu de la politique de son pays.

A ses 14 ans, ses parents se sont fait enlever par la police pour une raison qui lui est toujours inconnue. Elle vécue un réel traumatisme. Un traumatisme toujours présent aujourd’hui, source de cauchemars fréquents.

Elle fut confiée à une autre famille, famille à laquelle elle n’a jamais réussi à parler suite à ces événements. Même si son éducation est très limitée, Tamara n’est pas pour autant naïve et ce choc lui a permis d’ouvrir les yeux à propos de la politique de son pays.

Elle a été l’une des rares à avoir réussi à s’échapper et passer la frontière suite à un gros entraînement quotidien. Elle se forgea seule secrètement privilégiant son agilité, sa discrétion et sa réactivité.

Elle a ainsi traversé la Chine, la Mongolie et bien d’autres pays jusqu’à arriver en France.

Pendant tout son périple Tamara n’a adressé la parole à personne. Elle n’a ainsi jamais cherché de réel travail et a uniquement vécu au jour le jour grâce à ses talents de discretion : pickpocket, vols, magouilles, etc…. Tout son périple, ses combines, sa lutte pour survivre lui ont forgé petit à petit son identité.

C’est tout naturellement qu’en arrivant en France elle continua son activité principale à une échelle de plus en plus importante. Elle s’y fit appeler « Tamara », pour garder son identité secrète, créant par la même occasion de faux papiers. Après plusieurs années, elle y a appris le Francais et arrive à communiquer avec les gens. Elle reste malgré tout très timide et bégaie fréquemment.

Elle volait des portefeuilles qu’elle rendait, puis elle a commencé à les garder pour petit à petit se tourner les cambriolages de particuliers, de sociétés diverses, de commerces, de Musées, etc…

On dit qu’elle est derrière les plus gros casses non résolus d’Europe. Beaucoup imaginent que c’est elle qui a entre autre réussi à dérobé  « Les Choristes » d’Edgar Degas à Marseille.

Tamara a toujours réussi à ne laisser aucune trace derrière elle, jamais les forces de l’ordre n’ont pu remonter à elle. La seule fois où elle a été repérée, non sans mal, était lors de sa tentative de vol de données extrêmement sensibles à W&B.

C’est ainsi que W&B ont découvert cette jeune femme et son profil très atypique.

Ils ont ainsi eu toutes les cartes pour réaliser un chantage. Soit elle coopérait, soit toutes les infos qu’ils avaient pu récolter sur elle (photo, profil, etc…) allaient être délivré à la police.

Tamara ignorant les informations que W&B détient à son sujet et connaissant  la réputation des enquêteurs de cette société, fut contrainte d’accepter ce contrat, lui permettant de parfaire son art dans un cadre beaucoup plus légal.

Tamara a récemment participé à une rixe en rentrant chez elle un soir tard, elle a mis tous les agresseurs au tapis assez rapidement mais s’est faite une entaille au ventre en tombant sur un poteau métallique. Elle s’est soignée elle même afin que surtout W&B n’en sache rien. Elle a besoin de l’argent de cette prochaine mission et doit surtout rester indispensable à l’agence, hors de question d’être recalée.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 comments on “Le background de Tamara Eutrope

Pour une Poignée de Dés © 2017