PQD2P – Retombées – Background : Charlie Bradshow

28 avril 2020

Voici le 3e BG de joueur de notre série de jeu de rôle enregistré : Charlie Bradshow, personnage de Lazuli :

Charlie Bradshow n’a pas connu ses parents, et a grandi dans l’Abri 13 élevé par sa grand-mère maternelle très religieuse, qui aurait aimé le voir devenir prêtre. Hélas pour elle, le petit Charlie préféra très tôt les jeux bruyants et les bagarres avec ses congénères aux messes interminables. Petit garçon il se rêvait en justicier de l’Abri à l’image des comic books hérité de son père, mais son tempérament impulsif et sanguin lui valu en réalité de nombreux problèmes tout au long de sa vie. A la mort de sa grand-mère, il aurait pu très mal tourner si la puissance de son coup droit n’avait pas été repéré par un entraîneur sportif nommé Franklin Patterson. Celui-ci organisait des combats pour animer les mornes soirées de l’Abri, et dont l’organisation de pari formait un business juteux. Il recueillit Charlie et le forma, avec d’autres jeunes gens, au noble art de la Boxe anglaise. Charlie était doué et devint, assez rapidement, une petite personnalité au sein de l’Abri.

Si Charlie n’est pas franchement beau (la boxe ça vous abîme pas mal), il aurait pu jouer de sa notoriété auprès des filles… mais cela ne semble jamais l’avoir intéressé d’une quelconque façon. Plutôt solitaire et taiseux, il voue depuis toujours une admiration sans borne au Superviseur, et ne supporte pas qu’on parle de lui de travers. Peu de temps avant notre histoire, il eut d’ailleurs un différend avec Arturo Walker, un ingénieur de l’Abri, qui se moqua de sa loyauté aveugle en sous-entendant que Charlie adorerait se faire « prendre le cul » par le Superviseur : Charlie ne le supporta pas, et battit Arturo jusqu’à le laisser pour mort. L’histoire fit pas mal de remous, Charlie fut arrêté et conduit au Superviseur pour décider de sa peine.

… et cela tombe bien, puisque le Superviseur ordonnera donc à Charlie d’escorter le groupe partant chercher la puce d’eau, afin de se racheter une conduite. Du moins officiellement. Des personnes mal intentionnées chuchoteront que le tempérament sanguin et instable de Charlie couplé à sa notoriété grandissante commençait sérieusement à poser problème, et que cela arrangeait bien le Superviseur de l’éloigner pour un temps plus ou moins long…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Pour une Poignée de Dés © 2018