L’enregistrement de la saison 3 est terminé !

4 juin 2018

Ça y est le dernier enregistrement de la saison 3 est terminé ! Le final fut intense comme c’est la tradition dans P1PDD 🙂

Pour rappel, il s’agit d’un tout nouvel arc de notre podcast jeu de rôle avec un nouveau MJ, un nouveau background et de nouveaux joueurs. Vous en saurez plus via le blog d’ici la fin de la saison 2 en cours de diffusion.

Voici donc le statut à jour de nos saisons passées, présente et futures :

  • Saison 01 – La Conclave de Troie : Enregistrement terminé. Entièrement diffusée.
  • Saison 02 – La Croisière S’amuse : Enregistrement terminé. En cours de diffusion.
  • Saison 03 – Portail des Astres : Enregistrement terminé.
  • Saison 04 – XXX : Début de rédaction du scénario.

Bonne nouvelle pour vous chers auditeurs de notre let’s play de jeu de rôle, j’aurai en effet pour cette saison 3 un renfort pour le montage. En effet, Krilin, le MJ procédera à un pré-montage qui débute immédiatement et qui pourrait me permettre de prendre de l’avance. Cela pourrait (peut-être) assurer un rythme de publication plus régulier à partir de la saison 3…

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

4 comments on “L’enregistrement de la saison 3 est terminé !

  1. Yassin Juin 4, 2018

    Good news!!
    J’ai hâte de pouvoir écouter cette saison 3.
    Je dois avouer que je n’arrive pas à rentrer dans la saison 2, je suis pas du tout en adéquation avec les joueurs, et il y a moins de mystères à réfléchir qu’en saison 1!
    Par contre j’ai bien aimé le pitch de la saison 3, et je suis curieux de t’entendre en joueur 😉

    • Hello !

      En effet la saison 2 est très différente par bien des aspects donc je comprend. Les goûts et les couleurs…

      Pour la saison 4 je vais penser mystère alors 😉

  2. Papalopoulos Août 9, 2018

    Bonsoir,

    En fait hier j’avais fais un super message mais je ne le vois pas, donc soit mon téléphone à fait des siennes, ça ne peut pas être moi. Soit tu dois l’accepter…
    Mais du coup je suis frustré que, peut-être, mon message n’arrivera pas à ses destinataires…

    Donc je vais tenter de reprendre l’esprit sans la même forme.

    Je voulais vous féliciter pour ce très bon podcast de JDR, je peux tout à fait retrouver l’ambiance de mes premières expériences de jeu. Les ajouts musicaux et d’ambiances sont bien trouvés et amené dans la partie et apportent ce qui manque souvent aux parties une bande son. Même si de notre côté nous avons la chance d’avoir un MJ jamais à court de bon son.

    J’avoue avoir une affinité particulière pour la saison 1 comme je l’avais déjà vécue en tant que joueur même si je n’avais pas eu la chance d’avoir la montre…
    Je me serais beaucoup plus vu rentrer dans le second personnage que Mathieu qui été trop dégoutté pour profiter pleinement de son double jeu.
    ^^

    En tout cas cela fait presque deux semaines que je vous écoute, au moins un épisode par jour, et j’avoue que je me suis rendu compte que j’allais devoir attendre pour la suite… NNooooonnnnnnn…..

    Concernant les joueurs et le MJ, j’aime beaucoup ces interactions et cette approche très humaniste par moment et à l’inverse très « kill them all » d’un autre. Les hésitation à rallonge, le coupage des cheveux en 4, leurs envies de toujours confirmer avec leurs tuteurs… Ils sont encore plein de vie et d’innocence… Mais la paranoïa s’apprends dans la souffrance.
    ^^

    En tout cas merci pour ces bon moments et je me suis aussi retrouvé à sourire dans la rue au grès des actions parfois incongrues des joueurs ou pour une idée lumineuse.

    J’ai hâte de voir/entendre le MJ dans son rôle de joueur… On va voir si dans le feu de l’action il sera aussi à l’aise…
    ^^

    PS : Si ce message est le second, tu peux supprimer…
    🙂

    • Merci pour tes retours très appréciés 🙂
      Tu ne les voyais par car je devais les valider dsl
      Comme tu as posté les deux à des endroits différents et qu’ils sont assez complémentaires je les laisse tous les deux 😉

Pour une Poignée de Dés © 2018