Déjà le 2e chapitre, et donc le 4e épisode de cette aventure JdR audio !
Nous rappelons qu’il faut commencer par l’épisode 1, pour entendre toute l’histoire.

Résumé de l’épisode précédent

À l’épisode précédent, nos joueurs sont retournés au petit village croisé en chemin. Des gens accueillants, du repos bienvenu, et de l’eau ! Les joueurs ont trouvé deux pistes possibles pour la puce d’eau, et ont décidé d’attendre un garde de Dépôtville faisant la liaison pour les mener à cette ville-décharge. Malheureusement, le jour du départ, la fille du chef est enlevée par les pillards locaux ; Andrew se propose d’aller la chercher.

Musiques

  • Intro : Maybe, The Inkspots (version Fallout OST)
  • Ambiance : Fallout OST, Mark Morgan
  • Fin : Midnight in Moscow, Firehouse five plus two

Abonnez-vous !

N’oubliez pas de vous abonner pour connaître la sortie de chaque épisode !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

2 comments on “PQD2P / S01E04 – Retombées – Les Khans

  1. Arrglll! Pas possible de commenter cet épisode sans spoiler…
    Ca m’a beaucoup plu. Je pense qu’il y avait d’autres solutions
    pour que la furie des pillards ne s’abatte sur les villageois à l’avenir.
    Je serais curieux de connaitre les stats du PNJ qu’affronte Charlie
    pour savoir quelles étaient les autres issues envisageables 🙂
    J’ai hate de savoir ce qui attend les personnages dans le prochain
    épisode.

    • Krilin Mai 19, 2020

      Ah tiens, ça c’est une bonne idée, je ferai un post plus tard avec les stats et « pouvoirs » des PNJ.

      À la réécoute pour le montage, je me suis rendu compte que Garl en fait n’était pas si loin d’être HS : 2 points de vie restants sur 9, tandis qu’il en restait un peu plus à Charlie. Je ne m’en suis pas rendu compte sur le coup, sinon je lui aurais dit qu’il avait l’air très amoché.
      Néanmoins, ça aurait sans doute été contreproductif, car Charlie a sa fierté et aurait voulu gagner, or comme tu sais ils ne *devaient pas* gagner ce combat 🙂

Pour une Poignée de Dés © 2018